fbpx
 

Quand on réfléchit à se former au vin, on cherche souvent à entreprendre des formations qui s’avèrent assez onéreuses mais on oublie les petites actions à mettre en place pour nous permettre de nous former de façon plus autonome et sans dépenser beaucoup d’argent. 

C’est pourquoi j’ai décidé de vous détailler dans cet article cinq activités ou évènements auxquels on peut participer afin de développer ses connaissances et compétences sur le vin. Pour chacune de ces actions, je vous explique à quel profil d’amateurs de vin elles s’adressent et quels sont les objectifs qu’elles vous permettent d’atteindre. 

Les salons du vin

Les salons du vin sont des évènements où nous pouvons rencontrer à un même endroit un grand nombre de vignerons, discuter et échanger avec eux et déguster leur vin. Il existe des salons ouverts à tout public, comme les salons des vignerons indépendants, ou des salons pour professionnels comme le salon Wine Paris. 

Pour qui? Pour tous, que vous soyez débutant, amateur confirmé ou professionnel et pour les petits budgets puisque le prix d’une entrée à un salon est souvent peu élevé. Il vous sera demandé une dizaine d’euros pour le salon des vignerons indépendants mais il y a beaucoup de possibilités pour y accéder gratuitement également, si vous obtenez une invitation via un vigneron ou une revue spécialisée par exemple.

Quels objectifs? Le but de ces salons est avant tout commercial mais on oublie souvent qu’ils peuvent nous permettre de développer quelques connaissances sur le vin puisque si on prend le temps d’échanger avec les vignerons, on découvre leur région, leurs méthodes de vinification, … et grâce aux différentes dégustation, on aiguise aussi notre palais. Ces rendez-vous ne sont donc pas à négliger. 

Les masterclass/ateliers

Ce sont des cours sur une thématique qui sont donnés en présentiel ou à distance, en direct ou de façon asynchronisée. Ils peuvent donc prendre des formats différents. De manière générale, ils durent entre 1h30 et 3h. Le prix peut varier entre 30 € à 100 € (peut-être même plus) selon le sujet abordé, le nombre de vins dégustés et les vins dégustés. Il est certain qu’une masterclass sur les grands crus classés de Bordeaux n’aura pas le même tarif qu’un atelier d’initiation à la dégustation. Comme je l’ai déjà écrit, on pourra y aborder des sujets variés: une région viticole, un domaine viticole, des cépages, la dégustation, …

Pour qui? Selon la thématique abordée, cela peut concerner des débutants, des amateurs confirmés ou des professionnels.

Quels objectifs? Pour une thématique assez large, comme l’initiation à la dégustation, on pourra développer ses connaissances globales et consolider ses acquis de base. S’il s’agit d’une masterclass sur un sujet plus pointu, on pourra approfondir ses connaissances et éventuellement obtenir une expertise sur une nouvelle thématique.

Les voyages ou activités œnotouristiques

L’œnotourisme, c’est le tourisme vitivinocole et œnologique, un tourisme qui repose sur la découverte des régions viticoles, des productions et du patrimoine.

Pour qui? A nouveau, c’est une activité qui peut convenir à tous, du débutant au professionnel. 

Quels objectifs? S’il s’agit d’activités œnotouristiques, cela dépendra de l’activité choisie mais une activité ou un voyage oenotouristique peuvent nous amener à développer nos connaissances sur une région viticole, mieux comprendre l’environnement du vignoble, découvrir un domaine viticole, appréhender de façon concrète les notions de viticulture et de vinification et aiguiser notre palais à la dégustation.

La lecture

On l’oublie parfois mais la lecture d’ouvrages spécialisés, d’articles sur des blogs spécialisés ou dans des revues comme la RVF (Revue du Vin de France) ou Terre de Vins peut nous aider à développer nos connaissances en complète autonomie. Soit gratuitement ou soit à petit prix puisque les articles sur les blogs sont accessibles gratuitement et les abonnements aux revues ne sont pas très onéreux. C’est la même idée, si vous préférez le format audio, avec des épisodes de podcasts spécialisés.

Pour qui? Tout le monde, du débutant au professionnel.

Quels objectifs? Développer vos connaissances ou consolider vos acquis suivant le sujet abordé.

Faire partie d’un groupe

Que ce soit de manière informelle, avec un groupe d’amateurs de vin, ou de manière plus formelle au sein d’un cercle œnologique par exemple, faire partie d’un groupe est particulièrement motivant. Vous pourrez ainsi organiser avec l’ensemble des membres des visites de domaines, des dégustations, …

Pour qui? Pour tous, du débutant au professionnel.

Quels objectifs? Améliorer vos compétences à la dégustation, se motiver à en apprendre davantage et approfondir ses connaissances dans une ambiance bienveillante et de partage. 

Vous l’aurez compris, il existe plein de petites actions à mener si l’on souhaite se former au vin de manière régulière et autonome et en dépensant peu d’argent. Pensez-vous à d’autres actions?

 

Salut !

As-tu déjà téléchargé le guide WSET pour tout savoir de ce programme mondialement reconnu?

 

Le fichier a été téléchargé avec succès. Je te souhaite une bonne lecture.